Une nouvelle offre en galénique avancée

Espace réservé

Journée thematique GALA - 24 novembre 2015

 Journée thématique GALA®

Production de poudres fonctionnelles, séchage par atomisation : une opportunité de coopération industrielle territoriale?


Le séchage par atomisation peut être utilisé pour une gamme d'applications qui nécessite la production de poudres sèches : produits laitiers, parfums, colorants et extraits de plantes, textiles, autres produits… Ce procédé permet de contrôler avec souplesse la fonctionnalité des poudres, comme la vitesse de dissolution et de relargage d’un ingrédient actif. Le 24 novembre dernier, la Plateforme GALA a organisé, en partenariat avec l'école des Mines d'Albi-Carmaux (Rapsodee et GI), Madeeli et Castres-Mazamet Technopole, une journée découverte dédiée à la production de poudres fonctionnelles par séchage en tour d’atomisation.

La journée a été introduite par Mme Virginia Doan, directrice de Castres-Mazamet Technopole et par Régis Babérian, Chargé de mission Agro-industries de Madeeli, afin de contextualiser les enjeux de cette journée.

Maria-Inês Ré, directrice de la plateforme Gala, a ensuite détaillé l’expertise très spécifique de la plateforme, à savoir la génération des poudres fonctionnelles par séchage par atomisation (formuler, émulsifier, structurer, stabiliser et sécher ces particules pour atteindre les performances attendues) et la maîtrise des propriétés et rappelé la large gamme d’applications potentiellement concernées.

Les particules fonctionnelles renvoient à la notion de «fonctionnalité». Les matériaux fonctionnels impactent d’une façon intentionnelle leur environnement. Les particules fonctionnelles ont un effet bien défini : par exemple, une charge à transporter avec un mécanisme programmé de relargage dans un environnement donné.

L’Ecole des Mines d’Albi-Carmaux développe, notamment via ses plate-formes technologiques Galaâ et Val-Thera, de fortes compétences sur le procédé d’atomisation, destiné à un large spectre d'applications industrielles. La plateforme GALAâ met actuellement ses moyens techniques et humains à disposition des porteurs de projets.

 

L’ensemble des 50 participants ont ensuite été répartis par ateliers pour échanger sur l’opportunité d’une coopération industrielle territoriale pour les secteurs agro/agri, pharma, textile, chimie fine et traitement de surface. Ces ateliers ont été suivis par une visite de l’ensemble des installations de la plateforme GALA, avec de nombreux échanges sur les résultats des travaux déjà conduits et sur des perspectives de projets.

 

L’après-midi a été l’occasion de rappeler les enjeux associés à la mutualisation d’un outil. Ainsi, Mathieu Lauras, professeur du Centre de Gestion Industrielle des Mines Albi, a souligné la nécessaire prise en compte des aspects organisationnels et logistiques avant d’envisager le partage d'un outil industriel. Patricia Arlabosse, maître de conférence au centre Rapsodee des Mines Albi, a fait un focus sur la gestion des flux énergétiques d’une tour de séchage par atomisation. Grégoire Cordier, directeur du CTCPA (Centre Technique de la Conservation des Produits Agricoles ) d'Auch, a témoigné de l’initiative conduite à Nantes, dans le cadre de la plateforme de pasteurisation à froid HPP Atlantique.
Une présentation par Madeeli, des outils financiers Etat-Région, avec un focus sur les appels à projet EasyNov, a suivi, précédant une synthèse de la journée.

 

Pour formuler, émulsifier, structurer, stabiliser et sécher les particules et atteindre les performances attendues, n’hésitez pas à nous contacter : maria-ines.re@mines-albi.fr ou laurene.haurie@mines-albi.fr